Centre des médias

Communiqués de presse

<< [Retour aux Communiqués de presse]

Air Canada commente l'approche du gouvernement du Canada dans ses récentes négociations bilatérales sur les transports aériens avec les Émirats arabes unis

MONTRÉAL, le 6 nov. /CNW Telbec/  - Air Canada a formulé aujourd'hui les commentaires ci-après par suite des critiques adressées au gouvernement du Canada relativement à son approche lors des récentes négociations bilatérales sur les transports aériens entre le Canada et les Émirats arabes unis :

« Les récentes discussions entre le Canada et les Émirats arabes unis portant sur les droits bilatéraux d'accès aériens ont été tenues selon des principes entièrement conformes à la politique Ciel bleu du Canada, laquelle fournit le cadre de travail des négociations bilatérales en matière de transport aérien depuis 2006, a affirmé Duncan Dee, vice-président général et chef de l'exploitation. Au fil des ans, le Canada a conclu des accords de libéralisation des services aériens valables dans 35 pays. Le processus par lequel ces ententes ont été conclues se fonde sur un échange équilibré d'avantages économiques découlant d'un accès accru aux marchés. La prise en compte d'enjeux qui n'ont rien à voir avec l'aviation dénature ces importantes discussions, ce qui risque d'avoir une incidence négative sur notre industrie et sur l'économie dans son ensemble. L'entente actuelle atteint un juste équilibre entre encourager la concurrence étrangère et offrir en même temps l'occasion aux sociétés aériennes du Canada de poursuivre leur croissance et d'être concurrentielles dans un environnement mondial marqué par une libéralisation accrue. 

« Le Canada ne gagnerait pour le moment aucun avantage net à augmenter la capacité entre le Canada et les Émirats arabes unis, puisque l'accord bilatéral sur le transport aérien suffit pour satisfaire à la demande entre les deux pays. Le gouvernement agit en fonction des intérêts commerciaux et des emplois canadiens, et il vise la croissance de l'économie du pays. Nous le félicitons pour sa position raisonnée sur cette question et pour son appui à la politique aérienne internationale du Canada, qui permet à l'industrie du transport aérien de rester saine et viable et de créer plus de 80 000 emplois au Canada. Air Canada demande à tous les partis politiques à la chambre des communes d'appuyer l'approche du gouvernement, qui assure la viabilité économique à long terme de notre industrie et protège les avantages économiques considérables que le Canada retire d'une aviation internationale concurrentielle », a conclu M. Dee.

Air Canada a toujours été favorable aux accords sur l'ouverture des espaces aériens lorsqu'ils étaient pertinents. La Société a fortement encouragé la signature d'un nouveau traité avec les États-Unis en 1995 et une plus grande libéralisation de ce traité en 2007. Air Canada assure aujourd'hui plus de 100 liaisons pour 59 destinations chez notre voisin du Sud, ce qui lui confère le titre de principal transporteur du marché transfrontalier.

Air Canada a également appuyé la récente mise en œuvre d'un accord exhaustif sur la libéralisation des services aériens avec l'Union européenne, qui représente 27 pays. L'Union européenne, au même titre que les États-Unis, est un marché de taille présentant des occasions avantageuses pour les Canadiens dans le secteur de l'aviation et dans d'autres secteurs d'activités.

Air Canada emploie 26 000 Canadiens et sa contribution directe à l'économie nationale dépasse les 12 G$.

Air Canada est le plus important transporteur aérien à prestations complètes du Canada, pour les vols intérieurs et internationaux. Elle assure des services réguliers et nolisés de transport aérien de passagers et de fret au départ de 60 collectivités de toutes les tailles partout au Canada pour plus de 170 destinations sur cinq continents. Transporteur national du Canada, la Société occupe le 15(e )rang mondial dans le secteur de l'aviation commerciale et accueille 31 millions de clients par année. Air Canada est un membre fondateur du réseau Star Alliance, le plus vaste regroupement de transporteurs aériens du monde, qui dessert 1 160 destinations dans 181 pays.




print Imprimer   email Courriel   rss RSS