Centre des médias

Communiqués de presse

<< [Retour aux Communiqués de presse]

Air Canada annonce que ses actions se négocieront à la Bourse de Toronto sous un seul symbole

MONTRÉAL, le 27 oct. 2014 /CNW Telbec/ - Air Canada a annoncé aujourd'hui que ses actions à droit de vote variable de catégorie A et ses actions à droit de vote de catégorie B se négocieront sous un seul symbole à la Bourse de Toronto (« TSX ») à compter du 3 novembre 2014.

Les actions à droit de vote variable de catégorie A se négocient actuellement à la TSX sous le symbole « AC.A » et portent le numéro CUSIP CA0089117034. Les actions à droit de vote de catégorie B se négocient actuellement à la TSX sous le symbole « AC.B » et portent le numéro CUSIP CA0089118024. À compter du 3 novembre 2014, les actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B se négocieront à la TSX sous un seul symbole, soit « AC », porteront le numéro CUSIP CA0089118776 et seront désignées aux fins de négociation et de déclaration dans les comptes de courtage sous l'appellation unique « actions à droit de vote et à droit de vote variable » d'Air Canada.

Ce changement, qui permettra le regroupement sous un seul symbole de la demande et de la liquidité des deux catégories d'actions à la TSX, vise à améliorer la liquidité des actions à droit de vote variable de catégorie A, qui se sont dans le passé négociées à des volumes plus faibles.

L'attribution d'un seul et même symbole aux actions à droit de vote variable de catégorie A et aux actions à droit de vote de catégorie B touchera uniquement la négociation des actions d'Air Canada à la TSX. Le changement n'implique aucune modification des statuts d'Air Canada, de ses règlements ou de la structure de son capital. Il n'a pas d'effet non plus sur les restrictions au droit de vote et au droit de propriété et sur les conditions rattachées aux actions à droit de vote variable de catégorie A et aux actions à droit de vote de catégorie B.

Selon les statuts d'Air Canada, les actions à droit de vote variable de catégorie A peuvent uniquement être détenues et contrôlées par des non-Canadiens, et les actions à droit de vote de catégorie B peuvent uniquement être détenues et contrôlées par des Canadiens.  La catégorie d'actions est déterminée automatiquement selon le statut de Canadien ou non-Canadien du porteur.  Le non-Canadien qui achète des actions d'Air Canada à la TSX se voit automatiquement attribuer des actions à droit de vote variable de catégorie A. De même, le Canadien qui achète des actions d'Air Canada à la TSX se voit automatiquement attribuer des actions à droit de vote de catégorie B.

La négociation regroupée des actions sous un seul symbole à la TSX n'entraînera aucun changement à la procédure de vote aux assemblées des actionnaires actuellement appliquée par Air Canada. Les actionnaires qui désirent voter aux assemblées (par procuration ou en personne) devront toujours remplir une déclaration de résidence qui permettra à Air Canada de se conformer aux restrictions au droit de vote et au droit de propriété rattachées à ses actions à droit de vote qu'imposent ses statuts et la Loi sur les transports au Canada.

En plus des déclarations obtenues pour les besoins du vote aux assemblées des actionnaires, au moyen de sondages périodiques de ses actionnaires véritables menés par son agent des transferts et les Services de dépôt et de compensation CDS inc., Air Canada continuera à surveiller régulièrement le nombre de ses actions détenues en propriété véritable et contrôlées par des Canadiens, soit les actions à droit de vote de catégorie B, et le nombre de ses actions détenues en propriété véritable et contrôlées par des non-Canadiens, soit les actions à droit de vote variable de catégorie A.

De plus amples renseignements sur les conditions des actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B se trouvent dans la notice annuelle d'Air Canada publiée sur www.sedar.com.

MISE EN GARDE CONCERNANT L'INFORMATION PROSPECTIVE

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sens de la législation en valeurs mobilières applicable. Ces énoncés découlent d'analyses et d'autres renseignements fondés sur la prévision de résultats à venir et l'estimation de montants qu'il est actuellement impossible de déterminer. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de termes tels que « préliminaires », « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « projeter » et « planifier », employés notamment au futur et au conditionnel, et d'autres termes semblables, ainsi qu'à l'évocation de certaines hypothèses. Comme, de par leur nature, les énoncés prospectifs partent d'hypothèses, dont celles décrites dans le présent communiqué, ils sont soumis à de grands risques et incertitudes. Les énoncés prospectifs ne sont donc pas entièrement assurés, en raison, notamment, de la survenance possible d'événements externes et de l'incertitude générale qui caractérise le secteur. Les résultats réels peuvent donc différer sensiblement des résultats évoqués par ces énoncés prospectifs du fait de l'action de divers facteurs, dont ceux mentionnés dans les documents financiers publics d'Air Canada consultables au www.sedar.com. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué représentent les attentes d'Air Canada en date du présent communiqué et ils peuvent changer par la suite. Toutefois, Air Canada n'a ni l'intention ni l'obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés à la lumière de nouveaux éléments d'information ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si elle y est tenue par la réglementation en valeurs mobilières applicable.

SOURCE Air Canada


print Imprimer   email Courriel   rss RSS